Un petit tour et puis reviens

Toulouse ou Albi? Il faut choisir!

Dimanche 6 juin, après une course dans la montagne pour Arnaud et le marché pour les autres, nous quittons Mons la Trivalle pour continuer sur la PassaPaïs, la voie verte du Haut Languedoc.

Le paysage est toujours aussi agréable, entre montagnes et vignes, avec de très beaux villages.

Le trajet se déroule tranquillement le long de cette ancienne voie ferrée, et nous trouvons en fin d’après midi un super coin de bivouac pour la nuit, en contrebas de la voie, au bord d’une rivière. Personne ne passe par ce chemin et nous pouvons profiter de la rivière et du pont pour se rafraîchir.

Nous arrivons lundi midi à la fin de la PassaPaïs, à Mazamet. Nous avons un peu de mal à trouver la véloroute pour aller vers Castres mais nous finissons par trouver un tracé très sympa.

La petite ville de Castres est agréable et possède de belles demeures, anciennes maisons de tanneurs le long de la rivière. Nous refaisons le plein d’eau car il fait bien chaud !

Arrivés là, nous devons nous décider sur la direction à prendre : nous avions prévu de faire une halte chez des cousins à Toulouse mais malheureusement cela ne peut plus se faire. Or nous connaissons déjà Toulouse, et nous n’avons pas forcément envie de faire notre journée de repos dans une trop grosse ville. Et le Tarn nous plait beaucoup !

Après avoir consulté nos conseillères touristiques (merci Marie et Agnès !), étudié la carte, nous choisissons de ne pas descendre vers Toulouse mais de rejoindre Albi puis Montauban pour retrouver la Garonne plus loin.

Nous prenons donc le chemin des Droits de l’Homme, ancienne voie ferrée qui nous emmène vers Albi. C’est vert, chaud, ensoleillé, et plein de collines alentour (avec parfois des cerisiers…).

Nous nous arrêtons lundi soir à Lautrec, très joli village haut perché, d’où la vue est magnifique avec la montagne noire au fond.

Nous trouvons un endroit pour dormir grâce à WarmShower, réseau de cyclistes qui proposent un lieu pour dormir et une douche chaude. Nous sommes très bien accueillis par Bertrand et Séverine, qui vivent dans un petit écovillage avec 3 autres familles. Lui travaille le bambou et est formateur, et elle est prof de yoga. Tous les enfants sont en instruction dans la famille. Nous passons un très bon moment dans cet endroit, merci à eux !

Mardi 8 juin, avant de repartir nous nous promenons dans Lautrec qui regorge de jolies ruelles.

Grâce encore à Agnès nous découvrons l’ail rose de Lautrec, ainsi que la plante appelée Pastel des teinturiers (teinte bleue), qui a fait la fortune de la région, encore plus à Albi.

Nous roulons ensuite vers Albi, parmi les champs d’ail. Pendant ce temps les compteurs tournent !

Arrivés sur Albi, nous sommes époustouflés par la beauté de cette ville mais cela, ce sera le prochain épisode…

Nous allons à l’unique camping dans l’idée d’y rester deux nuits mais les tarifs prohibitifs pour dormir sur du gravier nous arrêtent net. Et nous retentons le warmshower à la dernière minute. Notre bonne étoile nous guide chez Laurent et Julie, et Jeanne une de leur deux filles. L’accueil est fabuleux ! A très vite pour vous raconter tout cela !

Précédent

Bye Bye la Méditerranée, bienvenue dans le Haut-Languedoc

Suivant

Albi la Rouge

  1. GP et GM

    Bravo pour la nouvelle photo d’accueil. Nous ne sommes plus réfrigéré. des le premier contact. Comme ici aussi il fait très chaud Grand Père est parti boire une bière au Tagarin. Bonne suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén