Tagarins Voyageurs

Un petit tour et puis reviens

A la découverte de la cuisine argentine…

En Argentine, tout est une véritable menace pour notre ligne… La cuisine venant d’Italie, la viande des élevages de la Pampa et les nombreuses pâtisseries sont de multiples tentations !!!dscf2904

Comme la vie est chère, nous ne mangeons pas beaucoup au restaurant. Le midi, en particulier lors des randonnées, nous mangeons des sandwichs le plus souvent faits par nos soins. dscf2816

Nous goûtons quand même parfois les sandwichs avec de la milanesa de poulet, spécialité très rencontrée en Amérique du Sud.dscf2974

Nous trouvons aussi pour manger sur le pouce des saltenas ou empanadas, dsc_8312 dsc_8313ainsi que des spécialités à base de pâte de farine de maïs fourrée avec de la viande, les humitas.dscf2925 dscf2923

Comme c’est le printemps, les piques niques sont agrémentés de très bonnes fraises!dscf2890dsc_9011dscf4107

Nous faisons la cuisine le soir, en trouvant des hôtels type auberge de jeunesse où il y a une cuisine commune.dscf3031 dscf3607
Outre les salades composées (histoire de manger un peu de légumes!) nous essayons de faire nous même nos empanadas, et le résultat n’est pas si mal. Chacun essaye de réussir au mieux le tortillon pour fermer le chausson…dscf4007 dscf3998 dscf4012

Nous achetons aussi des pâtes à pizzas précuites, que l’on trouve partout là bas, soit dans les supermarchés, soit dans les boulangeries, et nous faisons nos pizzas qui ne sont pas mauvaises du tout. dscf2903 dscf3027 dscf3030

Mais parfois, nous testons aussi les pizzas des restaurants, délicieuses !dscf3772dsc_9162

Nous allons également au restaurant pour goûter la viande argentine, très présente dans l’alimentation. dscf2900 dscf2901 dscf2898

La première fois, c’est en Patagonie du Sud, où l’on voit les agneaux griller partout dans les restaurants. dscf3506

Nous commandons de la parilla pour 3 en se disant que ce sera suffisant pour 5 (la parilla est un assortiment de viandes), mais en voyant arriver le plat nous nous disons qu’une seule aurait sans doute suffit ! Nous nous régalons surtout de l’agneau de Patagonie, et comme cela se fait beaucoup nous emportons le reste de viande à la maison , dans un petit sac ! C’est vraiment bien pour éviter le gâchis…

Et bien sûr, nous goûtons aussi toutes les pâtisseries… La plus typique est l’alfajores, fait de 2 biscuits séparés par une couche de « Dulce de Leche », et nappé de chocolat. Le Dulce de Leche correspond à notre confiture de lait, et se retrouve dans tous les plats sucrés argentins. C’est une tuerie !!!dscf3893 dscf3502 dscf3500

Il y a aussi des cônes, des tartes au citron délicieuses, des tartes aux fruits. dscf3511 dscf4093 dscf4091 dscf4085

Les croissants, appelés médialunas, ne sont pas aussi beurrés que chez nous mais se défendent bien quand même, et dans certaines pâtisseries, il vaut mieux ne pas abuser des viennoiseries…dscf3956

Enfin, surtout quand le soleil tape les glaces sont les bienvenues, avec de multiples parfums.dsc_8325

Dans nos sacs à dos, nous décidons de mettre 2 kgs de Dulce de Leche pour garder encore un peu d’Amérique du Sud au petit déjeuner !

Sans oublier un peu de bière et un peu de vin…dscf4011 dscf3784

Précédent

Buenos Aires, ultime étape…

Suivant

Le retour à La Ville Durand

  1. Gwen

    Non c est terrible effectivement rien qu à les voir ces patisseries et ces glaces !!!! On fait comment pour resister???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén